Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Natura 2000 : un engagement avec un soutien financier en faveur de la Biodiversité

Natura 2000 : un engagement avec un soutien financier en faveur de la Biodiversité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La Biodiversité est un des enjeux forts de la mandature des Chambres d’agriculture de l’Aube et de la Haute-Marne

Parmi les nombreuses actions mises en place : Natura 2000. Les exploitants concernés sont sensibilisés lors de réunions d’information sur le dispositif et sur les actions à développer, pouvant bénéficier de financements.

 

Natura 2000 : un engagement avec un soutien financier en faveur de la Biodiversité

Le Sommet de la Terre à Rio de Janeiro en 1992 a constitué une première mondiale. Pour la première fois l’Homme reconnaissait l’impact de ces activités sur le climat et sur la biodiversité. Celui-ci a permis d’impulser un certain nombre de démarches pour répondre aux enjeux climatiques et environnementaux comme le protocole de Kyoto pour la limitation des gaz à effet de serre ou encore les Directives européennes habitats et oiseaux dont découle le réseau Natura 2000.

Les sites Natura 2000 sont des espaces dans lesquels ont été identifiés des enjeux significatifs pour des espèces ou des habitats qui figurent dans ces fameuses directives. Ainsi, un site Natura 2000 peut-être mise en place pour des enjeux oiseaux, on parle de Zone de Protection Spéciale ; ou pour des enjeux habitats, on parle de Zone Spéciale de Conservation, ou les deux ; l’ensemble constitue le réseau Natura 2000 à l’échelle européenne.

 

Des pratiques agricoles adaptées pour des impacts positifs

Natura 2000, à la différence d’une réserve naturelle nationale, n’est pas un outil réglementaire. Cela signifie que sa création n’impose pas d’interdiction ou de restriction sur les usages. Il s’agit d’un outil permettant de mettre en avant certains enjeux pour la biodiversité et de veiller à ce que les activités anthropiques en tiennent compte par un travail de concertation avec les acteurs des territoires concernés. Dans l’Aube, on compte 21 sites Natura 2000 pour une superficie de 88 191 ha, soit un peu moins de 15% de la superficie du département.

La Chambre d’agriculture de l’Aube, aux côtés d’autres structures comme la Fédération départementale des chasseurs de l’Aube, le Conservatoire des espaces naturels de Champagne-Ardenne ou encore le Syndicat des eaux de l’Aube, contribue à l’animation et la gestion de ces sites.

Les activités agricoles figurent parmi les principales activités de ces espaces puisqu’elles constituent 31% de leur superficie. Dans ce contexte, la Chambre d’agriculture accompagne les agriculteurs pour les encourager à mettre en place des pratiques qui répondent aux enjeux biodiversité. Pour y parvenir, il existe un outil contractuel et financier : les mesures agro-environnementales et climatiques, ou MAEC. Par exemple, pour le site Natura 2000 « Prairies, marais et bois alluviaux de la Bassée » situé entre Romilly et Nogent sur Seine, les agriculteurs peuvent choisir parmi une dizaine de mesures permettant de préserver les prairies naturelles. Parmi ces mesures, les plus couramment utilisées sont :

  • la remise en place d’un couvert herbacé,
  • la fauche tardive sans fertilisation (au 1er ou au 15 juillet),
  • le pâturage extensif sans fertilisation.

Depuis la fin de la PAC 2015-2020, et dans l’attente de la PAC 2023-2027, la contractualisation qui se fait habituellement pour une durée de 5 ans a été annualisée à l’exception des MAEC de création de couverts. Chaque agriculteur souhaitant engager une parcelle en MAEC doit demander à ce qu’on lui réalise un diagnostic agro-écologique. Ce dernier a pour vocation à veiller à la cohérence de la proposition à l’échelle de l’exploitation mais aussi à l’échelle du territoire et de ses enjeux.

Jérôme CHAUMONTET

Chargé de missions AMI Filières et biodiversité

03 25 43 72 72

www.aube.chambre-agriculture.fr

 

Comprendre les enjeux et identifier les leviers existants : nouvelle date d’animation

Le 14 décembre dernier s’est tenue à Nogent sur Seine une soirée d’information organisée par la Chambre d'agriculture et la Fédération départementale des chasseurs de l'Aube, avec le soutien des Jeunes Agriculteurs et de la Mairie de Nogent sur Seine. La Chambre d'agriculture, en tant qu'animateur de ces MAEC en Vallée de la Seine, a souhaité faire état des financements disponibles, tout en rappelant le process de contractualisation. Avec l'arrivée de la PAC 2023-2027, cela a été aussi l'occasion de présenter les travaux en cours qui définiront les nouvelles MAEC et leurs conditions d'éligibilité.

 

Pour les exploitants de la plaine d'Arcis

Sites N2000 de la Vallée de l'Aube : 214, 63 et 51

> Rendez-vous le mardi 15 février 2022 à 18h

> à la Fédération des chasseurs de l'Aube, Chemin de la Queue de la Pelle 10 440 La Rivière de Corps

> Il sera possible de se connecter à la réunion en visio : pour obtenir les éléments d’accès en contactant à la Fédération Départementale des Chasseurs :

Ambre CARTIER, 07 49 66 12 68